Colloque annuel

La transition en Tunisie entre

revendications identitaires et lutte anti-corruption

Le 15 décembre 2018 à Paris, France

Les INTERVENANTS

Fathi CHAMKHI

Universitaire tunisien et membre élu au Parlement tunisien. Expert et conférencier international dans le secteur de l’économie de développement. Fondateur et président de l’Association «Rad» en 1999. Membre fondateur de l’Observatoire International de l’Endettement basé à Bruxelles.

Ilyes FAKHFAKH

Ancien ministre des Finances et du Tourisme. Ingénieur de formation et spécialiste en management humain et des organisations. Tout au long de son parcours, Il s’est concentré sur les problématiques de mise à niveau, de restructuration financière et de  redéploiement marketing.

 

Youssef SEDDIK

Philosophe, anthropologue et islamologue tunisien. Il obtient un doctorat à l’École des hautes études en sciences sociales de Paris sur Le travail coranique (1995). Chargé de conférences à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, il enseigne ensuite la pensée islamique moderne à l’Université Paris III.

Salim BEN HAMIDANE

Avocat et ancien ministre des Domaines de l’État et des Affaires foncières de 2011 à 2013. Issu d’une famille yousséfite et militant syndical et politique, il a participé en 2001 à la fondation du Congrès pour la république. Diplômé de l’Université Paris Descartes et docteur en droit public.  Élu à l’assemblée constituante dans la circonscription de Médenine.

Samir DILOU

Homme politique et avocat tunisien. Il est ministre des Droits de l’Homme et de la Justice transitionelle, porte-parole du gouvernement, dans les gouvernements Jebali et Larayedh. Il était élu à l’Assemblée des représentants du peuple lors des élections du 26 octobre 2014.

Lotfi HAJJI

Journaliste. Militant des droits de l’Homme et membre du comité de la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme(LTDH). Membre fondateur de l’instance du 18 octobre pour les droits et les libertés. Auteur des ouvrages “Bourguiba et l’Islam” et “ L’Islam du Pouvoir et l’Islam de la Jamaa”.

Mohamed HNID

Maître de conférences à l’Institue National des Langues et Civilisations Orientales, Inalco, Sorbonne Paris cité. Linguiste de formation, il enseigne également la “langue des relations internationales” et “la langue de presse”. Secrétaire général du Centre des études arabes et de développement CASD.

Ezzedine ANAYA

Écrivain, traducteur et universitaire tunisien. Professeur à l’Université de Rome et de Naples, spécialiste en théologie. Docteur en sciences religieuses et auteur de nombreux ouvrages. Le dernier en date « la religion en occident » paru chez « addar al arabiyya lilouloum » Beyrouth 2017.

Mohamed DHIFALLAH

Historien et universitaire tunisien. Il soutient une thèse de doctorat en 1994 intitulée «Le mouvement étudiant tunisien (1927-1939)». Entre 1994 et 2003, il est secrétaire scientifique à la «Fondation Temimi pour la recherche scientifique et l’information».

Raoudha GRAFI

Juriste et ancienne présidente de l’Association des magistrats tunisiens (AMT).  Juge au Centre d’Etudes Juridiques et Judiciaires et membre de la coalition civile pour la justice transitionnelle en Tunisie.Elle a contribué activement, à la tête de AMT, à l’élaboration de la constitution du 27 janvier 2014.

Omar SIFAOUI

Conseiller rapporteur général auprès des Services du Contentieux de l’Etat. Enseignant à la faculté de droit et des sciences politique de Tunis. Vice président du Forum de Droit ,de Justice et de Sécurité et membre du  comité exécutif de l’Observatoire Tunisien de l’Indépendance de la Magistrate.

GALERIE

hyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy
yyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy
yyyyyyyyyyyyyyy
yyyyyyyyyyyyyyyy